Michel Delpech - J'étais un ange

Michel Delpech - SEXA
Michel Delpech - SEXA

J'étais un ange


Vous pouvez le trouver sur la page spéciale Ici.


CHANSONS
Vidéo
Critique
  • Cet album sortira le 18 novembre prochain.

    • 1. Les divorcés - Marc Lavoine
    • 2. Quand j'étais chanteur - Vianney
    • 3. Ce lundi-là - Calogero
    • 4. J'étais un ange - Alain Chamfort
    • 5. Le chasseur - Louane
    • 6. Wight is wight - Laurent Voulzy
    • 7. Le loir-et-cher - Lilian Renaud
    • 8. Que marianne était jolie - Les Innocents
    • 9. Chez laurette - Slimane
    • 10. Tu me fais planer - Pascal Obispo
    • 11. Inventaire 66 - Fanny Ardant
    • 12. Loin d'ici - Amir
    • 13. La fille avec des baskets - Patrick Bruel
    • 14. Pour un flirt - Patxi
    • 15. Ces mots-là - Frédéric Lerner
    • 16. Les aveux - Didier Barbelivien

    Vous pouvez le trouver sur la page spéciale Ici.


  • Vidéo

    J'étais un ange - Tribute à Michel Delpech

    Vous pouvez le trouver sur la page spéciale Ici.

  • J'étais un ange - Edité par : Universal

    Disparu le 2 janvier 2015, Michel Delpech restera comme l'un des auteurs, compositeurs et interprètes les plus marquants et les plus estimés de la chanson française. Sa mort, qui a surpris et ému malgré la maladie, a touché un public bien plus large que les nostalgiques des années 1970 car, à y regarder de près, les thèmes de chansons comme « Wight Is Wight », « Marianne », « Le Loir-et-Cher » ou « Quand j'étais chanteur » avaient ce pouvoir de situer une époque ou de retranscrire, d'une belle écriture concise, un sentiment dans lequel il était facile de se retrouver. Le recul qu'il avait sur sa carrière ajoutait au charme de celui qui souhaitait concilier son « métier » avec la vie de tout un chacun, avec une grande discrétion.

    Voilà pourquoi il est périlleux de reprendre une chanson de Delpech sans l'intonation particulière et le sourire en coin désabusé qui étaient sa marque de fabrique, ni la charge de l'expérience vécue qu'il transposait. À demi-réussi, cet album hommage tombe dans le piège de la nouveauté consistant à prendre les chanteurs du moment les plus en vue pour attirer un public jeune. Ce qui est au départ un argument de vente se retrouve un poids pour l'artiste honoré par ce choix et désireux de célébrer cette grande figure. Ainsi la voix de Vianney tremble à l'idée de reprendre ce morceau-phare qu'est « Quand j'étais chanteur » à la guitare acoustique. Avec sa voix d'adolescente, Louane n'est guère crédible ni convaincante dans le rôle du « Chasseur » et envoyer Slimane « Chez Laurette », dans un compromis de slam et de déclamation Rive gauche, finit par ôter toute la poésie du morceau.

    Hormis Lilian Renaud, qui prend une voix haut-perchée pour aller dans « Le Loir-et-Cher » et Amir qui déroule « Loin d'ici » avec une belle sobriété, le tribut voit le retour de Patxi pour susurrer « Pour un flirt » et Alex Beaupain entonner avec Fanny Ardant « Inventaire 66 », ce artefact méconnu des débuts, quelque part entre « Les élucubrations » d'Antoine et « Ford Mustang » de Serge Gainsbourg (avec, pour vers assassin, « Et toujours le même président », envoyé à De Gaulle avant les événements de Mai 68). Sans transcender chacun des titres repris, les aînés apportent une caution supplémentaire au projet : Marc Lavoine dans « Les Divorcés », Calogero dans « Ce lundi-là » et Alain Chamfort dans le morceau-titre « J'étais un ange », sur le synthétiseur qu'il affectionne, ont la maturité nécessaire, tandis que le nom de Laurent Voulzy s'imposait pour la chanson des feux de camps « Wight Is Wight ».

    Autres amateurs de pop music, Les Innocents habillent de cuivres le swinguant « Que Marianne était jolie » et Pascal Obispo, en bon imitateur diront les mauvaises langues, s'approche le mieux de la voix originelle de « Tu me fais planer ». Patrick Bruel choisit aussi la simplicité pour chanter au piano « La Fille en baskets », comme Frédéric Lerner dans « Ces mots-là ». En grand sage, ami et contemporain de l'artiste, Didier Barbelivien conclut l'hommage sur « Les Aveux ». - Copyright 2016 Music Story


J'étais un Ange


Acheter l'album


18 novembre 2016 | PAR Secavi | © Michel Delpech | Label: Fontana

secavi © 2016 | SITE OFFICIEL MICHEL DELPECH

Retour en haut